Coupleur directif HF ROS mètre HF



  1. Introduction

 

Le principe de construction reprend le principe connu du coupleur directif « Stockton ».

Le très grand avantage de ce principe est que pour les bandes amateur HF de 1,6 à 50 MHz, la directivité de couplage est identique à quelque 0,5% près.

Donc la calibration de l’appareil de mesure est unique sur toutes ces bandes.

Je l’ai mesuré plat jusque 160MHz.

 

L’affaiblissement de couplage (lire le § 3 Remarques) est déterminé par la formule suivante : 

Dir = 20*log(N2/N1)

où :

Dir = directivité en dB

N1 = nombre de spires primaire

N2 = nombre de spires secondaire

Et le corollaire en donnant la directivité Dir en dB :

(N2/N1) = 10(Dir/20)


Dans notre cas N1 est égal à 1 puisque c’est le fil passant dans la ferrite.

Lequel est en fait la tresse du coaxial RG 221U dont une seule extrémité est reliée à la masse. 

 

Pour 30 dB, Dir = 30.

Le nombre de spires sera (N2/1) = 10(30/20) = 10(1,5)= 31,6 spires

Ce coupleur tel que représenté sur la photo est destiné à être inséré dans une boîte de couplage pour une antenne Lévy (center-feed).

 

Pour réaliser un ROS mètre les calculs sont identiques, et le schéma est représenté ci-contre.

  

Les sorties coaxiales Forward et Reverse sont supprimées et des supports isolés reçoivent les diodes, condensateurs et résistances



 

Télécharger
Descriptif complet du coupleur HF/ROS-mètre
CP_Dir_HF.pdf
Document Adobe Acrobat 341.8 KB